Je vous propose une façon simple et délicieuse d’utiliser les algues : en salade! L’avantage : pas besoin de les faire cuire. Le plus : comme toute salade, vous pouvez l’agrémenter d’à peu près tout ce qui vous passe sous la main!

J’utilise les algues de plus en plus régulièrement dans ma cuisine. Et ce pour différentes raisons : c’est excellent pour la santé, mais également cela nous offre une variété d’utilisation très intéressante. Ce serait donc dommage de s’en priver.

Si j’ai pris l’habitude depuis un moment déjà de saupoudrer mes jus de fruits et légumes frais ou mes salades d’un peu de Spiruline (qui est à proprement parler une micro-algue), les algues « traditionnelles » telles que Nori, Dulce, Wakamé et autres Laitues de mer peuvent être utilisées comme un ingrédient à part entière, voire même comme l’élément principal d’un plat.

Evidemment, selon le type d’algues et de préparation, le goût marin sera plus ou moins prononcé. Pour certaines personnes (dont je fais partie), ça n’est pas un problème (et c’est comme tout, plus on en mange, plus on s’habitue…), pour d’autres personnes un coté iodé trop marqué sera rédhibitoire. Or lorsqu’elles sont utilisées en salade, non cuites, il est clair que le goût d’algues a tendance à ressortir; il est donc important de bien sélectionner ses produits et de bien les assaisonner.

De mon côté, j’ai eu la chance de rencontrer une dame formidable qui a eu la très bonne idée de vendre sur Belle-île des sachets d’algues séchées, de façon tout à fait artisanale et pour une bonne cause qui plus est (ventes reversées aux victimes du séisme de 2015 au Népal). Le format est parfait : plusieurs sortes d’algues mélangées, en paillettes, et déshydratés (permettant à  la fois une conservation longue et un usage quasi-immédiat). Bon si vous n’avez pas l’occasion de passer par Belle-île cet été ;-), des formats similaires sont facilement trouvables dans les boutiques bio (par exemple la salade du pêcheur de Priméal).

algues séchées du pêcheur

Le sachet d’algues!

 

Pour ce qui est de la recette , voici les ingrédients pour une personne (à adapter en fonction de votre envie du moment et des ingrédients dont vous disposez!) :

Les ingrédients :
  • 10g d’algues séchées en paillettes
  • 1 avocat
  • 1 petite échalote
  • 1 petite gousse d’ail
  • 1 petit morceau de gingembre
  • 1 pointe de curcuma
  • Quelques grains de pois chiches déjà cuits
  • Une tomate fraîche ou quelques tomates séchées
  • Quelques olives noires
  • 2 cs d’huile d’olive
  • 1 cc de sauce tamari
  • 1 cc de vinaigre (de cidre ou d’umeboshi)
  • 1 pincée de poivre
La marche à suivre :

Elle est très simple : après avoir coupé et émincé le tout, mélanger dans un saladier et laisser reposer au frais au minimum 20 minutes. Le but est que les algues soient suffisamment réhydratées. Si vous avez mis une tomate fraîche (déconseillée en cette saison ;-)), il est probable que le jus de la tomate aura aidé à obtenir une bonne réhydratation; en revanche en l’absence de tomate fraîche, il faudra peut-être veiller à rajouter une pointe de liquide si besoin (un mélange d’eau et d’huile d’olive par exemple).

Une fois dressé dans l’assiette, j’ai décoré le tout avec un peu de fromage de cajou maison : à la fois esthétique et gourmand!

Salade océane

La salade parsemée de fromage de cajou maison!

En plus d’être consommée en salade, il est également possible d’utiliser cette préparation comme guacamole ou tartare. Il suffit pour cela d’écraser l’avocat plutôt que de le couper en morceaux, et d’émincer les autres ingrédients le plus finement possible. Un passage par le mixer est également possible 😉 . Une myriade d’utilisations pour une même recette donc!

Pour ce qui est de l’accord avec du vin, privilégier un vin blanc bien sûr. Si possible bien sec, vif, minéral, et plutôt jeune. Un Chablis Village, un Muscadet Sèvre-et-maine ou encore un Champagne par exemple.

Bon appétit! Et n’hésitez pas à me faire part de vos essais, commentaires, questions ou autres!

 

Spread the love